logo gebetex collecte

Dépôt de vêtements usagés, quelles sont les solutions ?

Un enfant qui grandit, une mode qui passe ou une tâche qui s’incruste et on imagine le vêtement prêt à aller directement à la poubelle. Ce geste a priori anodin reproduit des milliers de fois chaque jour en France et des millions de fois à travers le monde a pourtant des conséquences désastreuses sur l’environnement. Rares sont ceux qui, lorsqu’ils jettent un vêtement, ont connaissance des multiples utilisations qui auraient pu être faites de ce morceau de tissu s’il avait été recyclé ou réutilisé.

Afin de lutter contre cette pratique, de nombreuses méthodes ont été mises en place pour collecter blousons, t-shirts, pantalons, manteaux et autres vêtements.

caisse mobile de vêtements usagés

La fabrication de textile, un drame environnemental

Les chiffres sont vertigineux. On estime qu’en France 85% des vêtements terminent leurs jours dans une poubelle. De cette manière, chaque français jetterait chaque année 12 kilos de vêtement. Le calcul est vite fait ; ce sont entre 10.000 et 20.000 tonnes de tissus qui sont ainsi jetées. Sans compter les entreprises, plus ou moins consommatrice de textile, qui devra tôt ou tard être renouvelé et donc collecté/déposé.

Les associations écologiques aiment à dire qu’après le pétrole, c’est l’industrie du vêtement qui est la plus polluante. En effet, si la production mondialisée des pièces a un impact notable sur l’environnement, il est élevé au carré lorsqu’il s’agit de traiter ces déchets. Plusieurs acteurs n’hésitent pas à affirmer à ce titre que « L’industrie du textile émet plus de carbone que l’aviation et le transport maritime réunis »
Effectivement, la plupart des ordures sont incinérées ; le tissu n’échappe pas à ce destin. Les tonnes de vêtements brulées sans tri préalable sont autant d’émission de gaz à effet de serre.

Lorsqu’on pense « pollution des océans », on pense aux sacs plastiques et autres cannettes de soda. Pourtant, on peut également qualifier les vêtements de « maille invisible de la soupe de plastique des océans ». En effet, la recrudescence de matières synthétiques dans les vêtements a entrainé une augmentation du plastique en circulation dans l’océan. Ainsi, de nombreuses microfibres sont diffusées dans l’eau. 

Comment les vêtements usagés peuvent-ils être réutilisés ?

Les solutions pour recycler un vêtement, chaussures, chaussettes, sous-vêtements, linge de maison et autres textiles ne manquent pas et une vraie économie s’est organisée autour de cette problématique et de ces enjeux écologiques.

Il est donc nécessaire de distinguer la deuxième vie d’un vêtement en bon état de celle d’un vêtement vétuste.

D’une part, il n’est pas rare qu’un vêtement ne corresponde plus au consommateur mais reste dans un état très correct. Il peut alors faire le bonheur des autres.
Les fripes et autres boutiques de seconde main, regorgent de vêtements d’occasion. Le marché de la friperie représente aux alentours de 13 000 points de vente en France. S’il est possible que le magasin de revente dédommage le donateur, certains consommateurs préfèrent vendre eux-mêmes leurs vêtements en ligne.

Faire le choix de la générosité est également envisagé par de nombreux français. Ainsi, de multiples associations ouvrent leurs portes aux particuliers qui ont fait du tri dans leurs affaires et souhaitent se débarrasser de plusieurs kilos de vêtements en bon état.

D’autre part, certaines pièces sont tout simplement déchirées, tachées, trop vieilles… ce n’est pas pour autant qu’elles doivent terminer à la poubelle. Le textile est recyclable et peut être orienté vers une autre filière. Ainsi, un ancien vêtement peut donner naissance à un nouveau, à un chiffon d’essuyage, à une éponge, à du combustible ou être tout simplement retransformé en fibres.

De cette manière, les anciens vêtements sont utiles à l’industrie géotextile, automobile et du bâtiment (isolation).

Quelles sont les méthodes et les moyens pour déposer des vêtements usagés ?

Il est possible de s’adresser à plusieurs adresses afin de se débarrasser facilement de ses vieux vêtements ;

  • Don à des associations qui possèdent de nombreuses structures un peu partout en France
  • Don à des écoles (de stylisme ou de couture par exemple) qui recherchent des matières premières
  • Dépôt dans une benne à vêtements, bac, conteneur (il en existe des dizaines de milliers sur l’hexagone)

Vous l’aurez compris, à tous les coins de rue il est possible de trouver un point de dépôt ou de collecte des vêtements usagés. Nombreux sont les acteurs et entreprises qui se mobilisent dans ces projets socio-environnementaux afin d’assurer la réutilisation et/ou recyclage de ce textile.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le dépôt de vêtements usagés et ses solutions, contactez-nous !

Les informations recueillies à partir de ce formulaire seront transmises au service commercial de Gebetex qui répondra dans les meilleurs délais à votre demande.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et de vos droits.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp